UFC-Que Choisir de Mont de Marsan

Assurances, Transport / Tourisme

Accidents de ski, responsabilité et assurances : comment ça marche ?

 

 

 

Alors que les vacances d’hiver commencent bientôt et que certains en profitent pour aller aux sports d’hiver, l’Institut national de la consommation (INC) revient sur ce qu’il faut savoir en cas d’accident de ski (matériel ou physique), que vous soyez victime ou responsable.

La collision sur une piste de ski peut engager la responsabilité civile de la personne à l’origine du dommage, chaque skieur devant rester maître de sa vitesse et de sa direction tout en respectant la priorité du skieur en aval.

Par ailleurs, le skieur victime d’un accident à cause d’un défaut sur la piste empruntée doit démontrer une faute de la part de l’exploitant. Par contre, dans le cas du hors-piste qui implique de passer hors des itinéraires fixés par la commune, aucune action en justice n’est susceptible d’aboutir.

Les dispositifs de prise en charge sont différents :

  • si vous êtes responsable (votre contrat habitation » comprend une garantie responsabilité civile qui permet en général de prendre en charge les conséquences pécuniaires du dommage causé, cette garantie s’appliquant aux membres de votre entourage) ;
  •  si vous êtes victime (en complément des remboursements de la Sécurité sociale et de votre complémentaire santé, vos dommages peuvent être pris en charge par un contrat « garantie contre les accidents de la vie »). « multirisques habitation  »  ou « assurance

À noter :

  • Certaines cartes bancaires couvrent aussi les accidents de ski.

Et aussi sur service-public.fr

Doit-on souscrire une assurance spécifique pour des vacances au ski ?

Vacances à la neige : les conseils pratiques de la DGCCRF