UFC-Que Choisir de Mont de Marsan

Alimentation

La fin programmée des œufs de poules en cage

C’est un raz de marée. La quasi-totalité des géants de la grande distribution (Carrefour, Lidl, Aldi, Système U, Intermarché, etc.), mais aussi les hôtels du groupe Accor (Sofitel, Novotel, Mercure, Ibis), des fabricants (biscuiterie Saint- Michel, Lu, Amora, etc.) ou des poids lourds de la restauration (Sodexo, McDonald’s) s’engagent, un par un, à cesser de vendre ou d’utiliser en France des œufs de poules élevées en cage, et ce d’ici à 2020 ou 2025, suivant les cas. Atac le fait déjà depuis 2015 et Monoprix depuis
avril 2016. « C’est laboutissement dun travail de longue haleine que nous avons commencé dans les années 1970 et qui est dabord passé par ladoption dun nouveau
règlement européen en
2012 », se souvient Léopoldine Charbonneaux, de l’association CIWF France. Avec ce fameux code désormais inscrit sur chaque œuf: 0 (plein
air bio), 1 (plein air, Label rouge), 2 (au sol) et le triste 3 (en cage). Pour ce dernier,
désormais honni, une vidéo de L214, l’autre grande association de protection
animale, au militantisme plus radical, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le
vase de la maltraitance animale……..Suite :

Olivier Nouaillas, LA VIE n° 3729 du 16 février 2017.