UFC-Que Choisir de Mont de Marsan

Argent/Banques

Livrets d’épargne: prudence avec les taux alléchants

Par Anne Bance le 11 avril 2017 (notre temps)

 

 

Des escrocs ne reculent devant rien pour proposer des livrets bien trop attractifs pour être honnêtes. Soyez vigilants!

  • Les faux livrets d’épargne aux taux mirobolants

– Ils sont présentés, par des charlatans, comme beaucoup plus intéressants que le Livret A puisqu’ils rapportent entre 5% et 8%! Pour souscrire, il faut donner ses coordonnées bancaires et faire un premier versement par virement.

– Puis « il devient impossible pour la victime de joindre son interlocuteur et d’obtenir la restitution des sommes versées », explique l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution).

  • Les escroqueries au crédit se multiplient aussi

– Sur des sites éphémères ou par mail, les escrocs se font passer pour une banque ou pour une plateforme de particulier à particulier, et proposent des prêts bon marché. Il n’y aurait aucun justificatif à fournir et l’argent serait disponible très vite, promettent-ils. Mais avant, il faut régler des frais (la loi interdit pourtant d’en payer avant d’avoir reçu les fonds). Et bien sûr, dès que ces frais ont été payés, l’interlocuteur disparaît dans la nature.

– Dans d’autres cas, la victime remplit un dossier de demande de prêt en bonne et due forme, reçoit un chèque, et paie donc dans la foulée les frais demandés. Mais le chèque, fraudé ou falsifié, ne sera jamais crédité sur son compte, tandis que les frais, eux, seront débités.

  • La parade 

– Ne croyez pas aux promesses trop belles pour être vraies, aux rendements mirifiques sans risque.

Livret A

Le Livret A est un livret d’épargne non imposable, sur lequel une personne peut placer, hors intérêt, 15 300 euros maximum. L’épargne est disponible à tout moment. Ce livret fait partie de l’épargne réglementée, car c’est la loi qui fixe et garantit le taux de rémunération du livret. Depuis le 1er mai 2009, le Livret A rapporte 1,75%. Ce taux est recalculé au 1er février et au 1er août en fonction notamment de l’inflation. Un arrêté de janvier 2009 permet désormais au gouvernement de recalculer aussi la rémunération au 1er mai et au 1er novembre. L’argent placé sur ce livret permet de financer le logement social.

Par Anne Bance le 11 avril 2017 (notre temps)